Le Taureau, beauté de la matière

 

Note d’avant article :

1/ Vous n’êtes pas QUE votre signe Solaire !

2/ Votre Soleil peut avoir une conjonction dans votre thème astral qui modifiera l’énergie de votre Soleil ! 
Exemple : Si un Soleil en Taureau est conjoint à Jupiter (planète Maître du Sagittaire) alors peut-être se reconnaîtra-t-il plus en Sagittaire ! 

3/ Il y a plusieurs niveau d’évolution, vous allez incarner beaucoup plus les défauts du signe si vous êtes de niveau 1, et les qualités si vous êtes de niveau 3.

Je précise avant de voir des « Moi je suis Taureau et ce n’est pas du tout moi !! x) »

 

C’est la Saison du Taureau, youhou ! Let’s go pour un petit tour d’horizon !

Le Taureau, deuxième signe du Zodiaque, en analogie avec la Maison II, maison des valeurs, des possessions et des dons naturels.
Repartons du Bélier, car finalement tout fait sens lorsque l’on voit les choses de cette façon.

Le Bélier est la première impulsion, c’est le germe. Quand on regarde la définition de germe : Petite masse vivante peu organisée, mais appelée à croître et à se différencier pour donner un être ou un organe.

Ce qui va donner le caractère du Bélier : cette grande énergie de commencement qui fonce un peu dans le tas à la recherche de projets, d’action, de vie. Je vous invite à lire l’article sur le Bélier pour plus d’informations !

On va donc avoir cette graine, toute fougueuse qui va être canalisée par la TERRE, permettant de donner naissance à la forme !

Le Taureau va donc concentrer et limiter l’énergie Bélière (je ne sais pas si ça se dit mais tant pis), et permettre ainsi de « l’organiser » afin de lui permettre de croitre. 

Sans terre, la graine ne croît pas. Du verbe croître, et non croire puisque qu’une graine ne s’embête pas avec des croyances quelconques, voire limitantes qui l’empêcherait éventuellement de croitre. Y a que les humains pour faire ça ! Soyons graines.

Donc que va-t-on retrouver dans les caractéristiques du Taureau ?

Le natif est avant tout connecté au physique, aux sens. Il est enraciné et acquiert ainsi une forme de puissance. Cette énergie Bélier, recouverte de terre bien lourde sur sa tronche (parce que la terre, c’est lourd), se retrouve tout à coup plus ‘limitée’, mais disons plutôt « canalisée », ce qui conviendrait mieux ici.
Halte la gentil Bélier, ancre toi avant de partir dans tous les sens et de commencer tout et n’importe quoi ! Cela peut donc donner patience et persévérance, mais une tendance aussi à l’inertie. Surtout si le Taureau a fait un trop gros repas.

De toutes façons, quand on en voit des Taureaux (ainsi que sa femme la vache), ce qu’ils font la plupart du temps, c’est brouffer (mix de bouffer et brouter), lentement, en regardant passer les trains. Alors oui, parfois on les voit courir aussi mais généralement plus pour fuir la mort sanguinaire d’un abattoir que par amusement.

De ce fait il peut y avoir une tendance naturelle à se laisser vivre, ainsi qu’une tendance à un certain égoïsme. Ses désirs, ses plaisirs.

Le Taureau attache de l’importance aux valeurs concrètes. Il y a un besoin profond de s’enraciner dans le réel afin de trouver stabilité, sécurité, confort. Il a besoin de se sentir bien dans ses murs ou de se promener sur ses terres, cultivables de préférence histoire de ne jamais manquer de nourriture.

Si la pénurie il y a, entourez-vous de Taureaux

Il y a donc un attachement à la terre, à la matière, au fait de posséder. Il peut avoir besoin de se sentir propriétaire pour se sentir bien car il va principalement découvrir qui il est à travers ce qu’il possède. « Je possède donc je suis »

….ce qui forcément le rendra très attaché à ce qu’il possède, car s’il ne possède plus, alors qui est-il ?!
On parle bien sur ici de l’énergie pure du Taureau, plus on évolue et plus on intègre les énergies du Scorpion, signe d’en face, complémentaire et plus on comprend que finalement les possessions nous enchaînent. Mais c’est une autre histoire.

Le Taureau aime le travail bien fait, il canalise cette énergie fougueuse du Bélier afin de réaliser quelque chose d’utile, de concret. Il y a chez lui une patience à toute épreuve, de l’endurance, de la résistance physique, psychique. Si le projet en vaut vraiment la peine, sinon il préféra retourner brouffer, entouré de ses amis, à prendre du plaisir. Car le Taureau est aussi un épicurien, un jouisseur gourmand gouverné par Vénus, les plaisirs, les sens, c’est important ! 80% de plaisir, 20% d’effort, mais quand les efforts sont là, on prend le temps et on avance doucement mais surement.

Dans les côtés un peu plus négatifs, beaucoup d’entêtement et d’obstination.

« Mais tu vois bien que ça fonctionne pas là ? »

« Si j’irai jusqu’au bout !! »

Comme un petit gamin entêté qui ne veut pas lâcher son idée (et à qui tu peux avoir envie de mettre des claques, oui oui) ! Il peut y avoir ce côté très puéril, qui peut te répondre « Non c’est comme ça » et un bon « gnagnagnana » en guise d’arguments.
N’oublions pas, ou sachez que, que le Taureau est un signe fixe et en plus de terre donc très enraciné, pas étonnant que lorsqu’il s’accroche à quelque chose il ait du mal à le lâcher.  Ce qui fait d’eux d’ailleurs des êtres possessifs et de ce fait plutôt jaloux.

Quant à leur susceptibilité. Oh la la la.
On en revient d’ailleurs à ce côté parfois immature, qui ne veut rien savoir, rien entendre et n’en faire qu’à sa tête jusqu’à avoir de violentes colères (énergie du Bélier sous cette couche de terre Taurienne). Ils sont tellement butés qu’ils peuvent avoir beaucoup de difficulté à pardonner, à oublier, et générer beaucoup de rancoeur.

Mais lâche, pioche dans ton signe opposé, le Scorpion, et lâche Alfred !

Eh oui, car le problème ici c’est qu’à force de s’entêter et d’être buté sur ses idées, on évolue lentement, et on peut se retrouver pendant longtemps, trop longtemps dans les mêmes schémas, qui se répètent encore et encore, sans jamais avoir aucun déclic. Jusqu’à redoubler son incarnation et vu l’état du monde, merci mais non merci. Si redoublement il y a, on vous souhaite un signe mutable, plus enclin à la remise en question et au changement.

Mais bien sur qu’il y a des côtés magnifiques chez le taureau. Chaque signe possède son lot de bofs et son lot de waouhs !

Ils possèdent charme, magnétisme, pouvoir d’attraction, douceur. On pourrait les comparer à une crème glacée onctueuse et pleine de chantilly. (Pour ceux qui sont plus salé et viandard, un bon gros saucisson de Corse.)

Hey oui, Vénus ou pas Vénus ?!

En parlant de Vénus, (maître de la Balance et du Taureau), là ou la Balance sera plus dans l’harmonie des couleurs, des concepts (signe d’Air), le Taureau (signe de Terre) tendra plus à embellir la matière de par son côté manuel, artisan.
Le Taureau se sert de ses mains pour apporter plus de beauté au monde.

C’est pas beau comme projet ça ?

Ce sont généralement des gens simples, malgré le fait qu’ils aiment posséder, ce n’est pas forcément la Rolex et la Ferrari qui les intéressent.

On sera plus sur la maison cosy en pleine nature, avec un joli jardin à cultiver et un espace pour recevoir les amis et la famille.
Ils ont le talent de créer un environnement paisible, délicat, bienveillant, rassurant.  Un sens inné de savoir vivre,  la capacité de savoir ce qui va faire plaisir, comment prendre soin de leurs proches.

Toujours avoir un Taureau dans sa sphère amicale histoire d’aller faire un bon repas et de passer du bon temps dans sa jolie petite maison. Et attention ne jamais critiquer, même pour rire, sa maison, ou ses biens au risque de le blesser dans sa propre chair et de vous le mettre à dos pour au moins 25 ans.

Voilà mes amis, vive les Taureaux, et leur capacité à nous révéler toute cette beauté qui se cache dans la matière. Tout est très beau, parfait, magnifique, plus beau tu meurs. Merci bien et à bientôt 🙂

 

 

 

 

Laisser un commentaire Annuler la réponse.