Astrologie Sidérale, Tropicale ?

Petit article à prendre sous le ton de l’humour même si au fond je pense ce que je vais dire mais l’exemple m’a fait sourire, donc bien sur je ne me base pas que sur ça !

Je risque d’être un peu critique aussi, mais hey ! On ne peut pas aimer tout le monde hein 🙂 Pour savoir de quoi je parle, faut lire jusqu’à la fin car je me suis aperçue que j’ai abordé l’exemple un peu tard.:)

Bon déjà, avant propos, depuis un mois, un mois et demi je découvre, enfin, c’est même plus(se) que la découverte, j’étudie deux autres astrologies. Ouais ça fait beaucoup ! J’ai fait une petite formation sur l’Astrologie Uranienne, il faut que je pratique désormais.
Et l’Astrologie sidérale me titillait aussi !

J’avais acheté il y a un an, un an et demi un livre sur le Joytish, l’astrologie védique, ou encore indienne, basé donc sur le zodiaque sidéral, et ça m’avait paru compliqué, avec tous ces noms indiens dans tous les sens, ces cases sans signe sans numéro, ou alors un numéro qui n’est pas le numéro de la maison.
Les bénéfiques qui sont des maléfiques seulement quand elles sont doublement bénéfiques sans malefisme avéré….heu y a pas plus simple là ? Déjà que l’astrologie c’est casse-tête, là on bat des records.

J’avais donc tourné quelques pages et j’en avais conclu que j’étais encore loin de maîtriser l’astrologie tropicale pour m’attaquer à une autre forme d’astrologie.

Et bien sur, j’ai encore des tonnes de choses à apprendre en Tropical, mais je me sens malgré tout un peu plus à l’aise avec la gymnastique analogique pour découvrir d’autres astrologie sans remettre en doute tout ce que j’ai déjà acquis.

Et puis grâce à l’Astrologie Uranienne, que j’ai découverte auprès de Kevin Meunier, je suis tombée sur Madi Jasper, qui a d’ailleurs laisser un peu l’astrologie védique de côté, de ce que j’ai compris, pour l’astrologie Uranienne….mais je suis tout de même allée voir ses analyses qui m’ont quand même donné l’envie de comprendre un peu plus ce système…

Du coup j’ai crée mon thème védique. V’là la tronche d’un thème védique, des carrés des planètes. Je fais quoi avec ça moi ? Pas de signe, pas de maison, débrouille toi 😁

Alors déjà première remarque que je me fais. Ce sont des remarques des débutants astrologues védiques qui évolueront sans doute avec le temps mais pour le moment c’est ce que je pense.

Ah oui d’ailleurs, si tu ne connais pas la différence entre l’Astrologie Tropicale et Sidérale, j’avais déjà écrit un article sur le sujet. :

Donc,

1ère remarque je me fais :

Que le Zodiaque Sidéral est à utiliser avec le système Indien pour y voir vraiment des résultats.

Ce n’est pas un fait, c’est ce que je me dis !
Parce qu’effectivement en travaillant de manière tropicale et non pas sous les tropiques, je suis Vierge Ascendant Vierge…ok mais je ne retrouve pas mon côté si Scorpionesque ?!?
Alors…si, avec mon Soleil conjoint Pluton mais en sidéral, on s’arrête à Saturne.
Alors ok, il me reste mon Mars en Scorpion…qui fait un lien avec  la maison d’en face…en Bélier (puisque c’est son maitre aussi), en VIII : je retrouve donc ma passion voire mon obsession extrême (énergie scorpionnesque) pour les sujets cachés occultes et mon côté investigateur. Ce qui va très bien avec l’Astrologie !
En tropical j’ai Mercure/Lune/Mars et Uranus en Scorpion. Mais là l’équilibre est finalement rétabli juste avec mon Mars, à priori maléfique pour un Ascendant Vierge mais qui donne ce côté chercheur, et un mental aiguisé. Je le dis ça me fait plaisir et vu que j’ai l’impression que mon thème est un peu cacacata, laissez moi apprécier ce qu’il y a de chouette ! 😆 Bon et en plus dans ce profil je suis non plus Vénusienne mais Mercurienne. Ce qui fonctionne aussi vu que je passe ma vie dans les livres mais aussi en musique.

La description de l’Ascendant Vierge me correspond donc parfaitement aussi. (Je vous épargne tout ce qui définit un Ascendant Vierge mais en gros on est dans le développement spirituel, l’aide à autrui, un bon intellect, possibilité de richesse bon bah pour ça on verra plus tard….^^)
Et mon Nakshatra, maison lunaire du maître de mon Ascendant : Mercure, me correspond parfaitement également : C’est le Nakshatra Swati : « L’étoile se motivant seule ». J’aime la description. 😁
Et justement dans ce Nakshatra il y a le côté communicant, sociable, diplomate. Et là on retrouve mon Balance ascendant Balance. Et je vais m’arrêter là, je retrouve aussi le côté artistique, musique et voix d’ailleurs, avec Lune et Mercure en II, mon côté solitaire avec Vénus en XII…..etc…c’est juste pour dire que ce que je vois en tropical et qui je trouve me caractérise, je le trouve également en sidéral dans le système Joytish, sous une autre forme, sous d’autres aspects. Maintenant je le retrouve pas forcément en sidéral en traitant avec les règles de l’astrologie tropicale.

Je ne suis pas encore assez avancée pour vraiment élaborer mon thème en védique, mais en regardant des vidéos sur le sujet, effectivement, c’est très pertinent. Je trouve, pour le moment, qu’en Tropical on reste un peu plus large dans les interprétations. Ou plus en surface ! Ou c’est peut-être tout simplement moi…qui ne sais pas encore aller assez profondément dans les détails, mais je trouve le Joytish vraiment précis au niveau des éléments. Peut-être plus dans le prévisionnel en fait.

D’ailleurs on peut diviser le zodiaque…Enfin…le carré ?! En plusieurs sous parties, des thèmes de sous thèmes pour zoomer spécifiquement sur un domaine.

Même si dans l’astrologie occidentale on peut décortiquer secteurs et planètes concernant la vie sentimentale, je n’ai pas l’impression que l’on puisse aller aussi loin dans l’analyse. Mais je me trompe peut-être.

Bon en tout cas ça me donne vraiment envie d’approfondir cette pratique. 

Ai-je une deuxième remarque du coup ? Non en fait….

Ah si le fait que Le tropical est peut-être plus en Surface….mais ça fait sens avec la suite et mon fameux exemple un peu « bitch ».

Exemple Bitch

Y a un gars que je suis…enfin que je suis, sans le suivre. J’y peux rien il m’insupporte. J’ai beaucoup de mal mais force est de constater qu’il détient beaucoup de savoir.

Donc je l’écoute, mais je sens parfois une crispation intérieure, de « AAAAAAHHH…qu’est ce qu’il m’agaaaaaaaaace». 🤬🤬🤬
Bien entendu, j’analyse toujours chez moi ce qui cloche plutôt que de me dire directement que ce gars est un c*°$`M^%.

Je me rends compte que je ne supporte pas son côté « gourou »….parfois il se positionne comme un maitre et manque réellement de simplicité.

Genre « tout ça c’est tellement simple pour moi »…il le dit pas bien sur, mais c’est l’impression que ça me donne….il parle lentement, doucement, comme à des enfants.

Et alors ce que je supporte encore moins c’est le fait de dénigrer constamment les autres astrologues.

A une époque je l’avais un peu suivi, puis j’avais arrêté, car trop de crispations intérieures tue la crispation, mais je lui avais fait un petit retour malgré tout sur la cause de mon désabonnement.(Quand on se désinscrit d’une newsletter on peut dire pourquoi).

Je ne sais plus vraiment ce que j’avais dit, mais je me rappelle que dans ses vidéos c’était souvent « Tous les astrologues font cette erreur » « Pourquoi les astrologues ne savent pas lire une carte natal » en gros dans ses messages, ce qui résonnait chez moi c’était « tous les astrologues sont des gros nazes….Sauf moi »….Je me rappelle plus exactement des propos mais je m’étais permise de lui dire, que MOI qui étudiais seule l’astrologie depuis un petit temps, jamais je n’étais tombée sur un astrologue tel qu’il les décrivait. Et que non TOUS les astrologues n’étaient pas des nazes.

Alors OUI y a des astrologues caca boudin, dans tous les domaines y a des nazes ! Oui y a de l’astrologie de comptoir de tous les côtés, oui oui ….mais ce qui m’insupportait c’était d’en faire une généralité et de ce fait, de se positionner un peu en maître. Plus(se) cette voix par moment (pas toujours toujours) de gourou insupportable….on dirait de l’hypnose par moment. Bouuuuh….

Bon je m’y reconnecte quand même ces derniers temps car j’ai envie d’apprendre des choses. Et ça me pose parfois un problème de conscience car je me dis je prends….sachant que j’ai vraiment du mal avec ce gars, donc parfois je me force à mettre des likes quand même, parce que Ouais, j’apprends des choses et que ça se fait !!😂

Aujourd’hui il poste une vidéo, j’avais envie de frapper les murs (bon je rigole je vais pas jusque là) pour parler du déclin de l’astrologie. Nous y revoilà.
En gros, l’astrologie a été ridiculisée, puis banalisée (oui c’est certain) et maintenant les astrologues ne sont bon qu’à parler de la psychologie du natif, des blessures, de la partie karmique…..
Ok…Alors forcément je le prends un peu perso, parce que pour le moment c’est ce que je fais.

Faire le thème natal, parler de la personnalité du natif, des blocages, des potentiels, de ce qu’il a pu vivre dans son enfance etc….Si je l’écoute je fais donc de l’astrologie de bas étage..

En même temps on fait l’astrologie que l’on est (je veux pas dire que je suis de bas étage hein 🙂
Pour être Plutonienne, et pour avoir comme l’explique Bigé « un mythe de Faust » de mon thème, moi ce qui m’intéresse avant tout, c’est la « noirceur » ahah…non mais tout ce qui est inconscient, blocages, difficultés, traumas, souffrance, afin de pouvoir dépasser tout ça et réaliser notre plein potentiel afin de s’aligner à notre vraie vocation. De la merde, en somme….tsss

Alors c’est peut-être moi qui me sens agressée, et peut-être qu’un autre astrologue le trouverait génial mais je le trouve tellement imbus de sa personne. A l’écouter on dirait que c’est le seul à pratiquer l’astrologie correctement. En faisant des prédictions. Parce que savoir que je vais peut-être rencontrer quelqu’un le mois prochain, ou que je vais avoir un problème d’argent dans 1 an ça va m’aider à me sentir mieux ? Alors bien sur c’est chouette la prévision, ça permet de prévoir effectivement. Mais si on commence pas d’abord à se comprendre, s’apprendre, s’aimer, dépasser blocages, souffrance etc…à quoi ça sert réellement ? Le but principal, pour moi, est de se sentir BIEN intérieurement, et d’être aligné à notre moi profond, à nos valeurs, et se réaliser en rapport à ça !

Chacun aborde l’astrologie comme il l’entend, mais entendre que les pauvres astrologues de notre temps ne sont bons qu’à décrire le partie psychologique…Bah vas-y prévois nous la date de la prochaine bombe nucléaire, ça nous aidera pas à grand chose mais au moins on aura le temps d’avoir peur…Ahha bon je deviens mauvaise mais vraiment ce mec m’irrite dans ses propos. Bon et ceci dit, bien sur que je bosse aussi à faire des prévisions mais pourquoi dénigrer le voisin dans sa pratique ? Oui bon ok…c’est ce que je fais là. 😅 (Enfin le voisin seulement pas sa pratique).

J’en parle à une amie, en rigolant parce qu’au final mon comportement me fait marrer. Et elle me demande si j’ai son thème….que ce serait intéressant de voir. Je chope son thème en védique. Un Cancer, ascendant Poissons. A première vue, un Cancer Ascendant Poissons, ça ne me saute pas au yeux niveau arrogance, supériorité, gouroutisation.

Je l’enregistre sur le zodiaque tropical, et là…je comprends. Un Bélier, Ascendant Lion, avec un Soleil en IX, maison de Jupiter. Oh purée !!!!

Le Soleil, exalté en bélier, et maître du Lion. Ca envoie du rayon jusqu’à 300Km à la ronde.Tout s’explique. Surplus de feu feu feu feu, une bonne dose d’ego, et dans la maison de Jupiter, le savoir, l’enseignant, ou encore le Gourou. Voilàààààà, voilààààà ce que je capte chez lui. Ce trop plein d’assurance, de confiance, de spotlights, et non pas sous les tropiques mais sous le sidéral.

Et j’étais finalement contente de comprendre, ou en tout cas de confirmer, que le Tropical apporte d’autres informations, comme celles ci. Parce qu’on m’aurait dit c’est un Cancer ascendant Poissons, je n’aurais pas du tout imaginé ce comportement. Maintenant oui, dans un état vibratoire supérieur si je puis dire, c’est quelqu’un, j’imagine, de très sensible, de très réceptif, de très lunaire également. Mais à un niveau plus terrestre…Pfffiou.

Ce qui rejoint un peu ce qui se dit aussi : l’astrologie tropicale a un côté plus « terrestre » et la sidérale est plus « cosmique », plus axé sur l’âme, sur notre énergie propre sans le ‘personnage’.
En tout cas, ce petit exemple m’a vraiment confirmé ça.

Tous les gens qui ont un ego débordant, j’ai une grosse difficulté à les supporter.
En balance, l’ego est en chute (puisqu’il est exalté en Bélier !), même si ça ne voit pas forcément, j’ai du mal à me mettre en avant, à prendre ma place, je fais un pas je recule de deux, j’hésite encore à donner des ateliers/formations alors que j’ai quand même une certaine connaissance aujourd’hui, mais l’impression de ne pas être assez, donner assez, apporter assez de valeur. Alors qu’au fond, je sais que je peux apporter tout un tas de choses mais je n’ai pas encore cette capacité de me positionner en tant qu’ »enseignant ».
Et donc, tous les gens qui osent se mettre un peu trop en avant, comme certains sur le net, qui te donnent des leçons comme s’ils avaient 95 ans de vie derrière eux, et qui te parlent comme à des petits enfants ignorants, encore plus avec un air désabusé genre « je vous apprends la vie les gaaaars », ça me donne vie de foutre des baffes. 😂

Bon bref, c’est un problème entre moi et moi hein, à moi de zapper les énergies qui ne me correspondent pas et d’y revenir quand j’aurais trouver mon propre équilibre intérieur et que ce trait gouroutisé des gens qui ont un melon à la place de la tête, ne m’affecte plus. 😜

Allez, a plus dans le bus !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *